Pour ne rien rater, suivez :

Aucun doute, Ambre Rapp fait partie de ces artistes à forte personnalité. Son look va de pair avec sa chanson, et on comprend rapidement pourquoi elle a choisi d’aborder avec une très grande maturité le thème du harcèlement… Zoom sur la lauréate du casting MonkeyTunesTalent  (saison 6), nous, on l’adore!

Ambre Rapp a débuté la chanson à l’âge de 10 ans,  par hasard, en s’essayant dans une soirée karaoké.  Et là, c’est le choc!  Son grain de voix si particulier a immédiatement reçu l’ovation du public, à la grande surprise de ses parents. Quelques concours de chant plus tard, elle se fait repérer par un célèbre directeur de casting, et intègre la prestigieuse école « Diamond School » à Cannes où elle reçoit les enseignements très prisés de Michael BESIGOT.

Son évolution fulgurante en tant qu’artiste est aussi lié à une profonde (r)évolution personnelle.

Ambre a un jour décidé d’accorder son apparence physique avec ce à quoi elle aspire au fond d’elle. Elle a coupé ses cheveux, et adopté un look de garçonne…. Et bien entendu, elle s’est  immédiatement heurtée à des problèmes d’acceptation, et elle a subit des moqueries en tout genre allant jusqu’aux menaces et au harcèlement.

Artiste et créatrice dans l’âme, elle n’a pas sombré, et fait de ces épreuves une force.

Elle intègre Monkey Tunes suite à victoire au MonkeyTunesTalent, notre casting annuel. Le jury a été séduit tant par sa voix que  par sa personnalité qui porte ses émotions au delà de la scène, droit au cœur du public.

S’en suit ce 1er single, « Elle s’éloigne du monde », dans un registre variété-pop-symphonique, un titre fort à la mélodie accrocheuse pour dénoncer le harcèlement. Dans le clip, Ambre est accompagnée par Elena Daconceicao, jeune prodige de la danse, sur une chorégraphie à la fois élégante et violente, illustrant parfaitement le texte fort de la chanson. (Chorégraphie : Benoît Tardieu & Elena Daconceicao)

Ce titre suscite un engouement certain et Ambre a enchaîné les interviews dès le premier jour du lancement.